Port Macquarie – Sydney

On reprend le bus une nouvelle fois pour 7h de route jusqu’à Port Macquarie.

18h, on arrive à notre chambre, grâce à l’aide d’un vieux monsieur qui a pris à cœur de nous aider. Au final le chauffeur de bus et lui on parlait tout le long du trajet sur le meilleur moyen de nous déposer. Le bus s’est donc arrêté en pleine rue sans station, pour quon soit au plus près. C’est-y pas mignon ??

Mais je m’égare. On est accueilli par un ado, surpris de nous voir si tôt, sa mère n’est pas encore là. Comme il reste devant la porte sans rien dire, je me permets un « Can I come in ? » pas de réponse, on rentre. Il nous balbutie où se trouve notre chambre et s’en va… Heureusement, le chien qui nous accueille est très « friendly » lui ! Un « cavalier doodle » croisement du cavalier King Charles et.. Du caniche ! Il nous accompagne en bas, notre chambre est vraiment sympa. À peine on pose nos affaires que la propriétaire fraîchement arrivée descend nous accueillir, plus bavarde que son fils. Elle nous indique un resto asiatique où l’on peut manger, seul resto dispo à pied. On s’en va sous l’averse, mais protégés par un petit parapluie rose à pois blanc que j’avais trouvé au Japon.

On pensait se retrouver face à un petit resto de rue, en fait c’est un vrai beau resto. Je suis en jogging et basket, Hugo se moque de moi essayant de lisser mon jogging… Le serveur nous annonce qu’il fallait réserver, mais il nous propose timidement de manger sur la terrasse (face à la pluie). Bon c’est ça ou on jeûne (on y a pensé) mais on a faim ! Heureusement il fait frais mais pas froid, et on se régale. On repart sous la pluie retrouvés notre petit lit ! (et on a pensé à la nuit difficile qu’on aurait passé si on était encore sous la tente !)

Le lendemain on marche jusqu’à la plage, il fait bon et les surfeurs du dimanche sont de sorties. Les vagues sont impressionnantes.

On se balade jusqu’à rejoindre le « Breakwall » chemin de gros rochers décorés, avec des citations sur la vie, des dessins amusants, ou des familles qui honorent un proche. Il y a de tout.

L’après-midi, à une demi heure de marche du centre se trouve l’hôpital des koalas. Hôpital vivant grâce aux dons, il recueille des koalas accidentés par des voitures, brûlés par des feux de forêts, où ayant la chlamydia, virus très présent, les rendant aveugles. Certains restent quelques mois, années, voir toute leurs vies. La plupart sont aveugles, et l’un d’entre eux avait une jambe et en œil en moins…

Est ce que vous avez vu le bébé koala en haut des branches ?

Nous quittons en fin d’après midi Port Macquarie, et prenons le bus direction Sydney. On arrive à minuit passé, et découvrons notre airbnb pour 3 jours. La chambre est jolie bien qu’un peu « rafistolée ». Les murs et le plafond laisse entrevoir des trous un peu partout (d’ailleurs on aura la visite d’un gros cafard dans le lit le dernier soir !).

Les 2 jours qui suivent il pleut à verse !

On se réfugie donc au cinéma pour voir Aladin en anglais, la salle est immense et le film nous fait oublier le temps. On visitera également le centre commercial de luxe Victoria, inauguré par la reine Elisabeth II. L’architecture y est sublime.

Le dernier jour, il fait grand soleil ! C’est parti pour une journée visite :

On longe le quartier the Rocks , ancien quartier industriel, puis on traverse le pont Harbor Bridge, le plus large au monde, formé d’une arche en acier, et construit par un ingénieur français.

XIAOYI

L’après midi, on rejoint le mythique théâtre de Sydney, et on se promène sur la berge. Au soir, on fera une séance photo du théâtre dans le parc, ou le coucher de soleil y est magique !

On se retrouve coincés dans le parc après la fermeture, il nous faudra une bonne demi heure pour rejoindre Circular Quai, où on admire les illuminations.

Le lendemain, décollage pour une nouvelle aventure….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *