La Paz – Sucre

On embarque dans notre bus pour la Paz à 13h. C’est notre premier et unique bus de jour en Bolivie. Le trajet jusqu’à La Paz va durer 4h et sera pleins de surprises !

Au bout d’une heure de route, le chauffeur nous demande de descendre du bus afin qu’on prenne un ferry pour traverser le lac Titicaca. Et oui, la ville de Copacabana se situe sur une presqu’île sur le lac et pour éviter de repasser par le poste frontière, on traverse le lac.

Donc avec Louise et les autres personnes du bus on prend une petite embarcation afin de faire la traversée tandis que notre bus va se positionner sur une grosse barge. 

Quand on est de l’autre côté de la rive, c’est impressionnant de voir notre bus sur cette barge et tanguer de gauche à droite. On se demande si il n’y a jamais eu de naufrage ! Mais pas pour cette fois ci car notre bus arrive de l’autre côté sans encombre et on continue notre route jusqu’à La Paz !

L’arrivé à La Paz est vraiment impressionnante. On arrive depuis la ville de El Alto qui se situe à 4100m d’altitude et on découvre la ville qui se dévoile sous les vitres du bus. La ville est entre 2 montagnes et les constructions sont partouts. Arrivés à la gare routière, on rejoint notre appartement qui est hyper confortable pour la norme en Bolivie et on se repose le soir pour notre journée visite le lendemain ! 

Finalement notre première matinée ne sera pas de la visite mais des achats pour le trek du désert d’Uyuni ! On a pas mal lu sur des forums et des blogs qu’il pouvait faire très froid avec des températures pouvant descendre jusqu’à -20°C la nuit ! On avait prévu déjà pas mal de vêtements chauds, mais on décide de racheter une couche supplémentaire pour parer à toute les éventualités. Dans un premier temps, on décide d’aller dans un magasin spécialisé dans les affaires de sport. On y trouve pour Louise un parfait haut technique qui se met en première couche, 2 collants techniques à mettre sous les pantalons pour nous deux ainsi que deux grosses paires de chaussettes en pure laine (Je sens qu’on va bien les réutiliser cet  hiver à la maison :)) ! 

Ensuite on décide d’acheter deux gros pulls en laine dans une petite boutique de souvenir. Nous voilà prêt pour le désert !

Une fois nos achats faits, on continue notre visite de la ville et on y découvre la Plaza Murillo qui est une des principales places de la ville. On y trouve le palais présidentiel (le gros building gris) et l’édifice du congrès. Les Boliviens aiment bien s’y retrouver et donner à manger aux pigeons ! Il y en a des centaines.

Après ça, je laisse Louise à l’appartement et je vais à un mirador qui donne sur l’ensemble de la ville. On est à 3600m d’altitude est la montée vers le point de vue n’est pas évidente, mais le spectacle sur la ville est vraiment impressionnant !

Le lendemain, on continue notre visite de la ville, avec la découverte de la cathédrale ainsi qu’une des plus vieilles rues de la ville, la calle Jaen. On découvre aussi le marché au sorcière, qui est un lieu de vente d’objets rituels et de pratique de rites magiques de la culture Aymarane. Il faut avoir le coeur bien accroché car on y vend des foetus de lama…

Durant notre visite, on va acheter nos billets de bus du lendemain pour Sucre. On va retrouver nos chers bus de nuit !

Aujourd’hui on part en direction de Sucre ! Surnommé la Ciudad Blanca (comme Arequipa), c’est une ancienne ville coloniale et classée à l’UNESCO.

On décide de rester 5 jours à Sucre afin de profiter de son calme, et de nous reposer avant de faire le trek du salar d’Uyuni et du sud Lipez.

Durant ces 5 jours, on loge dans une guesthouse qui est située en plein centre de la ville. On est dans un ancien bâtiment colonial, avec une cour intérieure, notre chambre est très vintage avec de vieilles commodes, un vieux lit…mais il y a du charme !

On va flâner tranquillement dans les rues durant tout notre séjour à Sucre et on y a vu pas mal de choses intéressantes ! 

Un de nos premier stop a été un petit restaurant végétarien qui surplombe la ville. On y est allés après avoir regardés les avis tripadvisor et on n’a pas été déçus. On a fait la connaissance d’une jeune belge de 18 ans qui faisait son premier voyage en solitaire. Louise et moi avons été plutôt impressionné.

Notre route nous a mené ensuite vers le Parc Bolivar, où s’élève une mini-tour eiffel. Sur notre chemin on a croisé des zèbres aidant au service au passage piéton ! Alors ce n’est pas une attraction mais une campagne officiel pour sensibiliser les voitures aux passages piétons. Et oui les conducteurs ne s’arrêtent pas tous le temps et les zèbres sont la pour aider les personnes à traverser.

Ensuite on a visité le marché de la ville. Malheureusement, il n’est pas aussi intéressant que ceux qu’on avait vu à Arequipa et Cusco.

Une autre chose à voir à Sucre, qui est un peu glauque mais célèbre, c’est son cimetière. Il est vraiment impressionnant car les personnes ne sont pas enterrés mais mis dans des cavités et ils sont superposés les uns avec les autres. Ce qui donne un spectacle vraiment impressionnant surtout quand ils le font sur de grandes hauteurs !

Malheureusement le plus troublant dans ce cimetière, ce sont les tombes des petits enfants à peine de quelques jours. Et on peut y voir les différents jouets, boissons que l’enfant aimé…c’est assez saisissant. 

Et pour finir on ne peut quitter Sucre sans la visite des magnifiques points de vue qu’offre la ville dans la Iglesia de la mercedes et el Templo San Felipe Neri.

Après ce petit séjour reposant à Sucre, on part en direction de Tupiza (Toujours en bus de nuit) pour commencer le fameux trek que Louise appréhende au plus haut point !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *