Tupiza – Salar d’Uyuni

On arrive à Tupiza à 3h du matin. Le bus de nuit s’est plutôt bien passé, pas de mauvaises surprises, il y a eu le chauffage comme prévu mais malheureusement pas de toilettes ! 

A peine débarqués du bus, on se redirige directement vers notre hôtel qui offre un check-in 24h/24. C’est en partie pour cette raison qu’on a pris cette hôtel, afin d’éviter de rester le reste de la nuit congelés dehors. De plus c’est l’hôtel qui offre le meilleur tour pour faire le sud Lipez et le salar d’Uyuni.

On est bien contents quand on découvre notre lit qui nous attend. La chambre est très froide et pas de petit radiateur pour nous aider. Mais bon on se glisse rapidement sous la grosse couette et on dort bien jusqu’à la fin de la matinée.

Aujourd’hui, on part réserver nos différentes activités pour demain et après-demain. Au programme une randonnée à cheval jusqu’à la Puerta del Diablo et le fameux trek de 4 jours au sud Lipez. On en profite un peu pour visiter un peu la ville. C’est la plus petite ville de Bolivie de notre voyage, à peine 20 000 habitants. Les routes sont plutôt poussiéreuses et il y a peu de monuments historiques à visiter. Etrangement, il y a pas mal de restaurants Italiens !

On fait le tour des magasins et on va jusqu’au marché afin de trouver des gants en laines pour le trek. A -15°C il vaut mieux être prévoyant ! Après avoir fais l’ensemble des étales (dont les ⅔ sont vides), on retourne à un magasin juste à côté de notre hôtel. On y trouve de jolis gants en double laine. C’est bon on est prêt ! 

Le lendemain, on a rendez-vous devant l’hôtel avec notre guide pour faire la randonnée à cheval. Il ne parle qu’espagnol mais on arrive à communiquer avec quelques mots. On a fait quelques progrès depuis 4 semaines. On s’éloigne de la ville dans un vieux collectivo et on rejoint son écurie situé au bord de la route. Il faut avouer que l’écurie ne paye pas de mine…

Eddie nous montre nos chevaux pour la matinée. Louise a une belle jument de 8 ans et moi je récupère Vegas qui a 6 ans. Une fois en selle, on commence la balade qui va durer 3h.

Notre première étape est la Puerta Del Diablo ! Tout le long du chemin, on se croit dans l’ouest américain. Des terres rouges, des formes géologiques impressionnantes et des cactus pour couronner le tout ! D’ailleurs Eddie nous a passé des chapeaux de Cow boy pour être plus dans l’ambiance. Bon je n’ai pas pu le mettre car il n’y en avait pas à ma taille….

Notre deuxième étape est le canon del Inca, tout aussi impressionnant que la Puerta del Diablo.

Après cette étape, on a fait demi tour en direction des écuries. 3h de balade étaient bien suffisantes pour nos petites fesses et pour l’allergie de Louise qui a déjà pris 2 anti-histaminiques!

Le soir on se prépare pour le treck du lendemain. On a notre départ à 7h30.  Je décide quand même de faire un dernier point de vue de la ville qui se situe à quelques minutes de l’hôtel. Ce n’est pas le plus beau mirador du voyage mais au moins on découvre un peu mieux la ville et les alentours. Aujourd’hui on se couche tôt car demain ne sera pas de tout repos.

Trek jour 1

Comme prévu notre chauffeur-guide nous attend devant l’hôtel à 7h30. Raoul s’affaire à ranger les bagages sur le toit du 4×4. Dans notre voyage, on sera accompagnés de deux autres personnes, 2 filles, 1 allemande de 22 ans qui fait un voyage en Amérique du sud de 9 mois et une lituanienne qui vit au  Etats-Unies et qui vient pour les vacances. Une cuisinière nous accompagne en plus du chauffeur pour faire l’ensemble de nos repas. On sent qu’on va bien manger !! 

Donc c’est à 6 qu’on embarque dans le gros 4X4, un équivalent d’un toyota land cruiser. Pour la première partie du trajet Louise et moi se situons à l’arrière. Ce n’est pas les meilleures places…surtout pour les grandes personnes.

Sinon on a eu la chance d’avoir Raoul comme guide car on a toutes les explications en anglais gratuitement ! Normalement il faut payer un supplément pour avoir un guide anglophone.

Donc programme de la journée, visite de formations géologiques formées par la pluie, village fantôme et des paysages à couper le souffle !

A la fin de la journée on a fait plus de 350km, et même si on est restés souvent dans la voiture, on est fatigués.

On découvre notre hébergement en fin de journée, on est les seuls dans l’habitation. Comme prévu pas de chauffage et pas de douche. Donc on se lingette un petit peu pour enlever la poussière de la journée.

Avant de nous coucher, Raoul nous dit de nous habiller chaudement demain matin car il va faire -15°C ! Donc on prévoit les grosses chaussettes, bonnets, pulls…

Trek jours 2

Aujourd’hui levés 6h00, on doit partir à 7h00. Une fois habillés et les bagages fermés, on prend notre petit déjeuner préparé par notre gentille cuisinière. Heureusement qu’il y a un petit feu dans la salle de restauration sinon cela aurait été pénible. Pendant que les filles mangent, j’aide notre conducteur à monter les sacs à dos sur le 4X4 et c’est vrai qu’aujourd’hui il fait froid !!

Une fois le petit déjeuner fini, on se met en route. Bien sur il n’y a pas de chauffage dans la voiture donc Raoul nous donne un sac de couchage qu’on met sur nos genoux pour nous réchauffer. Louise qui est seule devant à  droit à la vieille couverture de protection du tableau de bord.

Le programme de la journée est très chargé, on va voir de magnifiques lacs gelés, la laguna Verde au pied du Licancabúr, la laguna Colorada, les sources chaudes et même des geysers. Et maintenant Photos ! 

Trek jour 3

Aujourd’hui on se lève un peu plus tard que les autres jours, 7h00. La grasse mat dans notre tour du monde ! Malheureusement le programme du jour est un peu chamboulé car notre cuisinière est malade, on doit aller à l’hôpital du village pour voir un médecin. Malheureusement quand on y arrive on trouve porte close…heureusement que Louise avait quelques médicaments sur elle qui a pu soulager la cuisinière. Donc après ce petit imprévu, on se dirige vers les explorations du jour qui sont des formations issus d’éruptions volcaniques. On verra même le grand canyon made in Bolivia et une ancienne gare de train désaffectée.

Le soir on arrive dans le plus beau hébergement de notre trek qui est l’hôtel de sel ! Tout est fait en sel, les tables, les chaises, les lits…

Trek jour 4

Dernier jour du trek, et un des plus incroyable, car on va voir le désert de sel. Pour changer on se lève tard à 4h30 du matin. On doit admirer le lever de soleil sur Incahuasi, une île avec plein de cactus géants située sur le désert de sel.

On arrive au pied de l’île vers 6h et le lever de soleil est à 6h30. On doit grimper jusqu’au sommet de l’île pour admirer un maximum du paysage. Bien sûr on est pas les seuls à cette heure ci, on doit être une cinquantaine de touristes. Louise arrive malgré l’altitude et la pente à monter en haut de l’île. Il est vrai que le spectacle est incroyable. Je vous laisse juger :

Une fois le soleil levé, on redescend du sommet et on prend le petit déjeuner au pied de l’île. Un magnifique gâteau concocté par notre gentille cuisinière. 

Petit déjeuner terminé, on se dirige vers le désert de sel pour faire les fameuses photos en trompe l’oeil. Au début on a fait pas mal d’essais qui n’était pas très concluants. Au bout d’un moment, Raoul, fort de son expérience, nous a bien aidés et c’est vrai que les photos ont plus de gueules.

Après avoir fini le shooting, on se redirige vers la ville de Uyuni, où l’on prend notre dernier repas avec le groupe . Raoul nous débarque à côté de la compagnie de bus pour notre bus de nuit pour La Paz le soir.

Durant l’après-midi, on visite le cimetière de train de Uyuni qui est assez impressionnant. Dommage que quelques trains soient tagués…

Le soir on prend le bus de nuit pour La Paz afin de prendre l’avion pour aller vers notre dernier pays…les Etats-Unies !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *