Washington

On quitte la Bolivie à 3h du matin. Une journée dans les avions s’annonce. Un premier de 2h puis un second de 5h en compagnie de scouts qui mettent l’ambiance ! On passe 7h dans l’aéroport de San Salvador, en Amérique Centrale, pour rejoindre notre avion à 20h. Celui-ci sera plus compliqué que les précédents, il pleut, et on garde notre ceinture pendant les 5h de trajet car les perturbations sont permanentes et impressionnantes.

On arrive soulagés et épuisés à 2h du matin à l’aéroport de Washington DC. Le contrôleur de la douane pose des dizaines de questions et n’aime pas que je le fasse repéter quand il parle trop vite. Il est déstabilisant et je finis par stresser ! Après son « are you OK ? » car je mets des plombes à poser mes doigts pour les empreintes, on finira notre nuit sur les sièges du terminal jusque 6h du matin. On part ensuite pour 1h30 de trajet de bus et de métro, afin de rejoindre notre airbnb dans la banlieue de Washington.

On dort de 9h à 15h, complètement cassés mais contents d’être arrivés. L’après-midi on part dans le centre pour acheter notre carte sim, manger et préparer nos 3 prochains jours de visite.

Le lendemain, on se réveille à 6h20, on a un gros programme et surtout, on profite des 27 degrés du matin pour le plus gros de la marche. 38 degrés sont attendus dans l’après-midi. Après une petite demi-heure de bus, on arrive dans le centre et on part à pied à l’assaut du Jefferson Memorial. Il nous faut encore une bonne demi-heure pour le rejoindre. On en profitera juste à temps, avant l’arrivée du groupe chinois !

 On prend ensuite la direction de la maison blanche :

On n’a pas vu Trump !

Puis on repart vers l’ancien bureau de poste, devenu un hôtel Trump. On prend l’ascenseur et on atteint le 12ème étage, où la vue est imprenable. On aperçoit aussi l’intérieur de l’hôtel, impressionnant.

On mange tôt, car à 13h on visite le congrès et la librairie. La chaleur est étouffante, on frôle les 40 degrés… Faire la queue dehors en plein cagnard s’avère éprouvant…. Je finie rouge écrevisse à l’intérieur du capitole, et 20 minutes plus tard, la visite commence. Après un petit film sur l’histoire de sa construction, on a droit à une visite gratuite de 45 minutes. Grandiose.

On continue ensuite par la visite de la librairie du congrès :

Ambitieux, on se dirige ensuite vers le musée de l’aérospatiale. Il est gratuit mais à l’intérieur, toutes les animations sympas sont payantes. Il y a du monde et on est fatigués… On se limite à l’exposition gratuite, et on ressort une petite heure après. On est censés tenir jusque 22h (Hugo veut voir le coucher du soleil sur le Lincoln Memorial Monument) mais avec la chaleur je n’arrive pas à suivre. Je rentrerai donc à 19h et l’abandonne pour le reste de la soirée.

Animation pour les 40 ans de la mission Apollo !

Le lendemain, Hugo, qui devait se lever à 5h du matin pour voir le lever du soleil, est toujours au lit à 9h. On se décide à partir à 10h, direction le quartier de Georgetown. Ce quartier historique, anciennement industriel, est agréable à traverser. Dommage, les 38 degrés ambiants nous empêchent d’en profiter comme on le voudrait. On réussit malgré tout à aller jusqu’à l’université de Georgetown, et on a bien fait. Nous sommes subjugués par la beauté des bâtiments. L’université n’a rien à envier à Poudlard !

 À 17h, en nage, on part à la recherche d’un bus. Il nous faudra une demi-heure d’attente avant son arrivé, ce qui laissera le temps à 2 coréennes travaillant pour « l’institut de recherche du cerveau », de me poser quelques questions sur ma routine beauté. (J’ai eu droit à 3 bonbons coréens en remerciement haha). 45 minutes plus tard, on arrive à la gare où on réserve nos tickets de bus pour notre prochaine destination, Philadelphie. Un burrito plus tard, on reprend la route pour la maison, et on se repose, car demain, Hugo a prévu de rattraper son retard et se lever à 4h30 du matin (toujours plus haut, toujours plus fort !).

Je l’accompagne, je veux profiter de notre dernière journée à Washington avant la canicule de la journée… Faux départ ! Le dimanche, le métro ouvre à 8h00 … On repousse encore une fois notre réveil matinal. On part donc à 8h au Lincoln Memorial, il fait déjà 33 degrés et on arrive (encore) en nage.. Surtout Hugo ! On passe notre temps à s’éponger avec nos mouchoirs. Évidemment c’est bondé :

 L’après-midi, on se réfugie au musée d’Histoire Naturelle.

 Le lendemain, on quitte Washington direction Philadelphie. Nos sacs sont bien plus contraignants à porter maintenant que nos manteaux et pulls sont à l’intérieur et plus sur notre dos… On arrive en sueur à 16h chez Beth, qui possède une maison ancienne au plancher qui grince, digne d’un filmsd’horreur. On dépose nos affaires dans la chambre, et on repart en tramway découvrir le centre de Philadelphie, et manger notre premier repas de la journée.

Malheureusement pour nous, après notre sandwich avalé, il se met à pleuvoir à verse…. On rend les armes à 18h, et on rentre.

Le lendemain, seule journée de visite de Philadelphie, on est plus efficace. On commence par les escaliers de Rocky, où chaque touriste s’amuse à monter et descendre les marches avec les bras de la victoire.

 Puis on se balade vers le centre.

Le midi, on mange au Terminal Market, et on croise une équipe de football américain en pleine promo de leur match à venir.

L’après-midi, direction South Street, avec ses jolies maisons et son street art. On continue ensuite vers le port, qui clôt notre visite de Philadelphie ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *